lundi 15 juillet 2013

T'as ton tatoo too ?

û



    Les tatoos...Arf...
    Il y en a partout maintenant, à tout va ! Le caractère très original, underground ou juste rebelle du tatouage a disparu, au profit d'une démocratisation totale. Moi personnellement je n'ai pas de tatouage et je n'ai rien contre, je trouve cela très joli. Tout particulièrement, les tatouages récents re-stylisés, contemporains ou calligraphiés me plaisent beaucoup. Juste, je ne me vois pas en porter un.
    Le problème pour moi c'est que le tatoo a du coup perdu son identité première et s'est dénaturé au service de la masse. D une part, j'en suis enchantée car cela permet à tous de sublimer le corps d'une manière personnelle mais, d un autre côté pour moi c'est aussi une histoire de vogue où le sens a disparu.

J'en parlais avec des copines et il y a quelques points sur lesquels nous sommes tombées d'accord :

  1. Un tatouage doit être lié à une histoire, une étape de sa vie, l'envie d'un moment. En gros, son porteur sait parfaitement expliquer le pourquoi du comment
  2. Il ne faut surtout pas que ce soit un effet de mode, car de ce fait on perd l'attrait de base de la culture tatoo
  3. Il doit sublimer avant tout, attention aux tatouages ratés ou mal situés (qui vous coûteront 150 euros la séance pour le supprimer)
    Le tatouage est de toute façon une bien belle parrure de corps, elle a envahie la planète mode, et ce depuis longtemps. Et vous, vous en pensez quoi ?



Enregistrer un commentaire